7

Comment créer un tunnel de vente AUTOMATIQUE ?

Je me souviens du nombre de jours que j’ai passé lorsque j’ai créé mon premier tunnel de vente, je ne savais pas par où commencer. Créer un tunnel de vente n’est pas compliqué en soit, en créer un qui convertit est un tout autre problème. Certains outils permettent cependant de rendre la chose extrêmement simple et surtout.. automatique. Mais avant tout, qu’est ce qu’un tunnel de vente ?

Avant d’aller plus loin, voilà la définition simple d’un tunnel de vente : Le tunnel de vente est le chemin que suit un client potentiel jusqu’à devenir client. C’est le processus que va suivre une personne avant d’acheter un produit quelconque.

Peu importe pour quelle raison vous voulez créer un tunnel de vente, que ce soit pour de l’affiliation, pour vendre votre propre produit ou pour directement vendre le tunnel de vente, vous êtes au bon endroit.

Alors, comment créer un tunnel de vente automatique en 5 étapes ?

Outils Indispensables

L’outil que vous allez utiliser pour créer votre tunnel de vente est déterminant. Il existe des multitudes de logiciels pour créer des tunnels de vente. Pour ne citer que les 2 plus connus : ClickFunnels et LearnyBox.

Je dirais que ce sont les deux principaux, chacun a ses avantages et ses inconvénients. Je vais vous faire un descriptif rapide de chacun puis je donnerais mon retour d’expérience, comme d’habitude 😉

logo clickfunnels

Le premier, ClickFunnels est celui que j’utilise tous les jours. Il était compliqué à prendre en main lorsque j’ai commencé à l’utiliser. Mais l’interface s’est nettement amélioré depuis, sans parler du nombre incroyable de vidéos tutoriels qui existent.

Un support exceptionnel et une communauté très active sur le groupe facebook, toujours là pour aider en cas de problème.

Le seul problème de ClickFunnels est qu’il est en Anglais. Avant de vous dire “ok, c’est pas pour moi” je vous conseille vraiment d’y réfléchir, car d’après moi, il n’y a pas mieux. Dans le pire des cas, vous apprendrez l’anglais.

Il dispose également d’une version d’essai gratuite de 14 jours.

 

Logo learny box

En ce qui concerne LearnyBox, il est connu comme “l’alternative francophone”. J’aime être transparent avec vous, alors c’est ce que je vais faire. J’ai toujours utilisé ClickFunnels, je n’ai personnellement jamais utilisé LearnyBox. J’en ai cependant parlé avec des amis dans le domaine avant d’écrire cet article. Beaucoup d’avis positifs ressortent.

 

En ce qui me concerne, je reste un grand fan de ClickFunnels et surement rien ne me fera changer d’avis. ClickFunnels ajoute sans cesse de nouvelles fonctionnalités, les autres produits qu’ils proposent tels que leurs livres (En anglais également) sont exceptionnels et ont changé ma vie. Tout cela sans même prendre en compte la communauté d’entraide également incroyable présente sur le groupe Facebook.

Vous l’avez compris, je vous conseille vivement ClickFunnels, qui investit énormément en son développement. Faites votre choix !

Objectifs

Avant de passer à l’étape suivante qui sera la création du tunnel de vente, vous devez faire un plan. Vous devez planifier le fonctionnement du tunnel de vente.

Que souhaitez-vous faire avec ce tunnel de vente ?

  • Vendre un produit qui vous appartient ?
  • Vendre un produit en affiliation ?
  • Vendre un produit physique ?
  • Vendre un produit digital ?
  • Combien d’étapes souhaitez-vous créer ?
  • Combien de temps va t’il falloir à un prospect pour finir votre tunnel de vente ?
  • De quel thème vos vidéos vont-elles parler ?

Vous voyez, il y a beaucoup de questions auxquelles répondre. Personnellement, j’aime bien dessiner mon tunnel de vente pour pouvoir le schématiser facilement dans ma tête et surtout avoir un plan précis à suivre.

  • Si vous souhaitez par exemple promouvoir un produit en affiliation, votre objectif est de vendre ce produit en affiliation. Pour cela, vous savez qu’il va falloir leur donner quelque chose en échange de leur achat, une offre irrésistible, un pack bonus de bonus par exemple, qui pousse le client potentiel (prospect) à l’achat.
  • Si vous souhaitez vendre un de vos produits, dans ce cas, vous savez qu’il va falloir créer un suspense, une curiosité autour de votre produit pour donner envie d’acheter. Vous allez devoir créer des émotions chez vos clients.

N’oubliez pas qu’une personne n’achète pas le produit mais la personne, l’histoire ou l’opportunité, ce sont ces éléments qui déclenchent l’achat.

Créez votre plan avant de passer à l’étape suivante.

Contenu

L’étape la plus importante… La majorité des gens pensent que la partie la plus importante est la partie vente, c’est là qu’ils se trompent. Le but de cette partie est de chauffer votre trafic, de les préparer, de leur donner envie. Si ce travail est mal fait, ils n’achèteront pas votre produit.

Dans cette partie, on a souvent tendance à apporter de la valeur technique, à commencer à donner un aperçu du produit en donnant justement une partie du produit gratuitement.

Malheureusement, ce n’est pas le produit qui déclenche la vente. Laissez moi vous posez une question :

  • Pourquoi les gens achètent-ils des iPhone ?

La réponse n’est pas “Parce que ce sont les meilleurs téléphones”. Même si c’était le cas, cela ne l’a pas toujours été. Pourtant, les iPhones ont toujours eu un succès sans précédent explosant tous les records à chaque sortie. Alors, pourquoi ?

La communication et la technique de vente, voilà ce qui différencie Apple de Microsoft par exemple. Souvenez vous d’une publicité Apple.

Fait-on face à une publicité du type :

  • “Nous faisons les meilleurs téléphones du monde, nos téléphones ont les meilleurs composants du monde, achetez un iPhone”

Ou bien à une publicité du type :

  • “Le monde a besoin de vous. Nous changeons le monde grâce à vous. Nous changeons le statut-quo, l’original devient notre banalité. Nouvel iPhone disponible dès 739€.”

Voilà la différence, la première méthode vante les qualités du produit, elle n’inspire rien. La deuxième méthode quant à elle fait appel aux émotions, elle ne parle même pas des composants, nous ne savons même pas que de quoi la publicité parle avant la fin. Pourtant, la seconde vend beaucoup plus.

Votre contenu doit faire appel à des histoires autour de votre produit et suivre un plan exact, évitez de simplement montrer ou énoncer les qualités du produit.

 

Vente

Voilà donc la 2ème partie la plus importante, vous avez mis en place votre plan pour votre contenu, vos prospects arrivent (par exemple) au 4ème jour du tunnel de vente, sur la vidéo de vente.

Comme dans la partie contenu, il va falloir inspirer les gens. Comme Russel Brunson (créateur de ClickFunnels) dit : “Je ne vends rien aux gens, ils se vendent seuls”.

Sa façon de vendre est finalement le contraire de tout ce que l’on peut penser. L’exemple cité plus haut ne provient pas de lui, mais Russel Brunson pense de la même façon. Le cerveau humain réagit aux émotions, et non au produit.

Le but va donc être que les personnes s’auto-vendent votre produit via les histoires que vous allez raconter. Une simple vidéo vantant les mérites de votre produit a peu de chance de bien fonctionner.

Une vidéo avec un plan exact sur comment faire tomber les barrières psychologiques de votre client potentiel (prospect), comment le convaincre que c’est la bonne opportunité et le bon moment. Cela ne se fait pas via des phrases du types “C’est le bon moment”.

Je pourrais parler des heures de cette partie sur la psychologie humaine. Je devrais d’ailleurs faire un article à ce sujet. Le fait est qu’il faut bien comprendre que la différence entre un tunnel de vente qui marche du feu de dieu et un tunnel de vente qui ne vend rien, c’est la façon dont le tunnel de vente est conçu.

L’étape de vente doit-être travaillée, la partie suivante est tirée du Livre “DotCom Secrets” de Russel Brunson (Créateur de ClickFunnels), le livre est en anglais.

 

Le schéma qu’il conseille d’utiliser est le suivant et se déroule en réalité sur toutes les étapes du tunnels de vente :

  • Jour 1 :

    Présentez vous, ajoutez du suspens pour le jour d’après (pour garder vos prospects intéressés), faites comme dans les séries, à chaque fin d’épisode, on a envie de regarder le suivant directement. Il faut répliquer cela sur votre tunnel de vente et vos emails.

  • Jour 2 :

    Votre période sombre. Vous vendez la solution à un problème, vous êtes sûrement passé par ce problème ou quelqu’un que vous connaissez l’a fait. Décrivez cette sensation, d’être face au mur. Insérez du suspens pour le jour d’après. Exemple “Mais j’ai réussi à m’en sortir, voilà comment.. rendez-vous demain”.

  • Jour 3 :

    Ce qui vous a permis de vous en sortir, cette chose, cet élément qui a tout changé pour vous. Une rencontre, une découverte. Cela correspond à votre produit. Insérez du suspens. Exemple : “Mais il manque une chose, je ne vous ai pas dis le plus important, l’élément qui a vraiment tout changer… rendez vous demain

  • Jour 4 :

    Bénéfices cachés de votre produit. Quels sont les bénéfices cachés de votre produit. Par exemple : “Lorsque ma douleur au dos a disparu, j’ai enfin pu retourner à la piscine, recommencer à courir. Cela m’a permis de courir mon premier marathon…”. Cet email / vidéo montre toutes les choses auxquelles les gens ne pensent pas forcément.

  • Jour 5 :

    Urgence. Instaurez un climat d’urgence pour le produit. Trouvez une raison pour inciter à l’achat, que ce soit parce que le produit ne sera plus disponible (ne mentez pas), parce qu’ils n’auront plus jamais une promotion de ce type, parce que le prix va augmenter. N’importe quelle raison valable, mais surtout, ne mentez pas à cette étape. Vous pourriez perdre toute la confiance créer.

Voilà donc ce que Russel Brunson appelle la “Soap Opera Sequence” cela s’inspire des pièces de théâtre et des séries. Le but est de tous les jours créer un suspens pour le jour d’après. Cela créé une forte envie chez votre client potentiel, voilà comment faire en sorte que les clients se vendent seul.

 

Follow Up

La partie Follow Up est également extrêmement importante. Le Follow Up, c’est les emails ou les messages que vous allez envoyer aux personnes qui ont suivi votre tunnel de vente (qu’ils aient acheté ou non).

Imaginons par exemple qu’une personne ait suivie votre tunnel de vente de 5 jours et ait acheté votre produit. Vous pourriez faire une pause de 4 jours sur votre autorépondeur puis envoyé à nouveau des emails (de valeur cette fois) ci pendant une ou deux semaines. (J’utilise personnellement GetResponse comme auto répondeur)

Exemple :

capture d'ecran autorépondeur email

Après ces 4 jours de pause, vous pourriez faire la promotion d’un produit complémentaire à votre premier produit ou d’un coaching.

Si par exemple vous avez vendu un programme pour créer un tunnel de vente. Vous pourriez vendre un produit pour apprendre à envoyer du trafic dans un tunnel de vente. Vos clients potentiels (prospects) sont déjà intéressé par le domaine, il y a donc de forte chance qu’ils achètent également le second produit.

Dans le second cas de figure, votre prospect n’auraient pas acheté votre premier produit. Cependant, rien ne vous empêche de promouvoir un second produit qui est plus susceptible de l’intéresser.

Voilà donc ce qu’est le Follow Up. Cela correspond à ce qui ce passe après votre tunnel de vente. C’est ce qui va vous permettre d’augmenter la valeur moyenne à vie d’un client et donc d’augmenter vos profits.

Il existe une multitude d’autorépondeur pour envoyé des emails automatiquement. J’en ai testé plusieurs, d’après mes tests et mon avis, GetResponse est le meilleur. Une des choses que je prends le plus en considération lorsque j’utilise un produit, c’est le support client. Ici, il est exceptionnel, le support répond généralement sous 5 minutes (voir moins).

Une fois votre tunnel de vente mit en place, il devient automatique ! Vous n’avez plus qu’a envoyé du trafic et récolter les bénéfices 😉

J’espère que cet article vous a aidé à comprendre comment créer un tunnel de vente qui convertit, j’espère vous avoir apporté un maximum de valeur !

A très vite,

Tom.

Click Here to Leave a Comment Below 7 comments